13/06/2015

RAVISHING BEAUTY

Craig Green has opened London Collections:Men Spring Summer 16 with another breakout and disrupting moment of fashion. The first thing that comes to our minds is wondering if what he has delivered is really fashion? That has always been a major question regarding the work of Craig Green since his brilliant debut. Think of models only wearing his parachute like trousers under these big monochrome banners floating on the catwalk like ghosts or souls with no faces! He has created a unique dialogue with fashion, bringing back a lot of drama and emotion. He is the one whose collections make people cry. He is the one that adds a monk medieval style to the streets of every capital of fashion. What is happening on the catwalks knows its beginnings in the streets. His clothes are more than pieces of art and his business is more than real considering the growing number of his stockists all around the world. He is now launching his first ever ad campaign for the Autumn Winter 15 collection, a collection that now stands in the windows of the Dover Street Markets. Catching the attention of Rei Kawakudo, the founder of the DSM concept, means that she loves what he creates so his name will shortly be on everyone's lips. We are not predicting a revolution or some kind of riot, but we are sure there will be a growing number of people wearing his collections if it's not already the case!

Craig Green a inauguré la Fashion Week Hommes Printemps Eté 2016 de Londres avec, encore une fois, un moment de mode intense et spectaculaire. La première chose qui nous a traversés l'esprit est de se demander si ce que nous voyions était de la mode. Depuis ses débuts, c'est une question essentielle qui revient souvent. Il y a juste à repenser à ses mannequins portant des pantalons semblant être fabriqués dans des toiles de parachute et portant d'imposantes structures monochromes, flottant sur le podium tels des fantômes ou des esprits sans visages. Il a créé un dialogue unique avec la mode en y ramenant du drama et de l'émotion. Les gens pleurent à ses défilés! Il est celui par qui cette mode "Moine Médiéval" est arrivée et a inondé toutes les capitales de mode du monde entier. Car n'oublions jamais que ce qu'il se passe sur les podiums trouve sa source dans la rue. La rue est la première inspiration! Mais les vêtements Craig Green sont bien plus que des œuvres d'art et son business est bel et bien réel quand on regarde la liste de ses stockistes qui n'en finit pas de s'allonger. Et maintenant, suite logique, il lance sa toute première campagne de pub pour l'Automne Hiver 2015, une campagne relayée dans les vitrines des Dover Street Markets. Réussir à capter l'attention de Rei Kawakubo, la fondatrice des DSM et bien plus encore, c'est à coup sûr faire en sorte que votre nom soit bientôt sur toutes les lèvres! Le Graal en quelque sorte! Si ce n'est pas déjà le cas, et sans vouloir jouer les prophètes de bas étage, on prédit que de plus en plus de gens vont commencer à porter ses créations uniques.




The agender vibe of his work is somehow introduced by this SS16 collection as both boys and girls were walking the catwalk. This vibe has always been part of his collections and even though he has presented his collections during LC:M, women are actually addicted to his creations. So why not responding to the demand and give what the customers want? After all, he won't be there without his supporters. He had to move forward pushing things very far to entertain and satisfy his hardcore lovers. He had to level up his tailoring and craftsmanship editing new basics, adding new pieces to his iconoclastic wardrobe. Think of the statement colorful quilted parachute uniforms, the cut-out knitted tops, the twisted nipple long sleeves and the big banners! All these pieces have a ravishing beauty. A wardrobe of non-conformist elegance that, at its level, broke the first day of LC:M!


Le côté "sans genre" de son travail est, d'une certaine manière, introduit par cette collection Printemps Eté 2016 où des hommes et des femmes défilaient. Cet aspect a toujours été très présent dans ses collections et, même s'il a toujours défilé à la Fashion Week Hommes, les femmes sont complètement accro à ses créations. Alors, pourquoi ne pas écouter les client(e)s et leurs donner ce qu'ils attendent et désirent ardemment? Après tout, Craig Green ne serait pas là sans tous ces soutiens. Alors, il a fait un grand bond en avant pour toujours en donner plus à ses fans hardcore, en imaginant de nouveaux "basiques", en allant plus du côté du travail artisanal, en ajoutant de nouvelles pièces à sa garde-robe iconoclaste. Regardez les "uniformes parachutes" d'une seule couleur, les tops en maille avec découpes, les manches tordues qui partent de la poitrine... Toutes ces pièces sont d'une beauté renversante. C'est une garde-robe d'une élégance anti-conformiste qui, à son niveau, a bouleversé ce premier jour de Fashion Week londonienne.










Pics coming from Nowfashion







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire