06/07/2015

COUTURE CLUB

Telling you that clubbing and us is pure love would be a lie. We have to admit shamelessly that the last time we went to a club was in Berlin two years ago (yes, we're that posh!). Yet, if we received an invitation to visit the Miu Miu Club for one night only in Paris, we would have accepted without thinking! The Miu Miu Club is the original way our goddess Miuccia Prada found to present her Cruise 2016 collection and also to promote the very first fragrance of the brand, plainly called Miu Miu Eau de Parfum. The whole elite was there! The guest list being longer than the list of Lindsay Lohan's exes. This is Miuccia's power: being able to captivate her audience with a perfect recipe continuously renewed. Boredom is not on the agenda with the designer and Kate Moss, Naomi Campbell, Amber Valetta, Marc Jacobs, Maggie Gyllenhaal, Stacy Martin (THE face of Miu Miu these last seasons), Elizabeth Olsen, Natasha Poly and a bunch of famous drag queens know it.

On ne peut pas vraiment dire que le clubbing et nous ça soit une grande histoire d'amour. On doit même vous avouer sans honte aucune que la dernière fois que nous avons fréquenté un club c'était il y a 2 ans à Berlin (Ouais on est snobs on ne va en boîte qu'à Berlin, na!). Pourtant, si on avait reçu une invitation pour aller dans le club Miu Miu qui n'était ouvert qu'un seul soir (en l’occurrence hier) à Paris, on n'aurait certainement pas boudé notre plaisir! Le Miu Miu Club c'est la façon originale qu'a trouvée notre déesse à tous, Miuccia Prada, de présenter sa collection Croisière 2016 et accessoirement, de lancer son tout premier parfum, sobrement nommé Miu Miu Eau de Parfum. Tout le gratin était là! La liste des invités était plus longue que la liste des amants de Lindsay Lohan! C'est le pouvoir de Miuccia: toujours captiver son audience avec une recette bien ficelée mais sans cesse renouvelée. Avec Miuccia Prada, on ne s'ennuie pas et Kate Moss, Naomi Campbell, Amber Valetta, Marc Jacobs, Maggie Gyllenhaal, Stacy Martin (le visage Miu Miu par excellence ces dernières années), Elizabeth Olsen, Natasha Poly et une poignée de drag queens célèbres entre autres l'ont bien compris.


Pic via Tumblr [Girl in Miu Miu]





Pic via the Miu Miu Tumblr





Pic via Tumblr [Girl in Miu Miu]





Runway Pics by Monica Feudi for Style.com
Pic via Tumblr [Girl in Miu Miu]
The collection is super young, super fun, super cool and is merrily mixing the times, inspirations, fabrics (neoprene, PVC, denim...), prints... These days, Miuccia Prada seems to be in a very good mood, always ready to entertain us by designing refreshing wardrobes. After her Menswear + Cruise 2016 collections for Prada where naive prints and an extreme sense of "coolitude" were prominent (read all about these collections here), this is Miu Miu's turn to make our heads spin. But with what? With the perfect panoply to go out, dance and have fun till the end of the night. For this, Miuccia has thought about everything: mini mini pinafore dresses (more tank tops than dresses actually) either printed or punched mixing fabrics & prints (leather punched with eyelets, striped strips reminding us of those you find on construction gear adding to the industrial look of the catwalk, the girls walking on some large scaffolding, black & white or monochrome illustrations), very 80s vinyl skirts also embellished with photos, boyish checked jackets & coats embroidered with flowers, shirts printed with swallows (so so Miu Miu!), naked figures or stripes, fully punched skirts to breathe on the dancefloor + some glitter, some gold, some sequins! Let it shine! Olivier Rizzo's skillfully mastered styling and all the accessories contribute to the maxi effect of this collection and break in a way some looks that could have looked too 40s lady with their large collars with the help of some neo low boots or some over-the-top neo santiags with MIU MIU written on them just in case you did not recognize them at first sight or also with the help of all the grigris (raccoon tails, perspex rings, long piece of cloth...) hung either on the models' ears or on the bottom of the dresses. It's a collection full of must-haves because Miuccia re-edited and transformed some of the most iconic Miu Miu pieces or prints (even the cat print is here on the shoes!). There is everything we love here: an off the wall side, less intellectual than its big sister Prada, more carpe diem, more Cindy Lauper than Maria Callas in short. There are prints, a perfect mix of genres (from the 40s to the 80s/90s via the 60s), a mix of techniques and enough accessories for a Fashionista/Party Harder's Summer! Once again, Miuccia Prada succeeded in surprising us (even flabbergasting us!) and proved than under her appearance of quiet & laconic woman, she is an impressive party planner! 

La collection est super jeune, super fun, super cool et mélange allègrement les époques, les inspirations, les matières (neoprène, vinyl, denim...), les imprimés... A croire que ces derniers temps, Miuccia Prada a envie de nous divertir et de nous vider la tête en proposant des garde-robes rafraîchissantes. Après sa collection hommes et Croisière pour Prada où les imprimés naïfs et les vêtements à la coolitude extrême avaient la part belle (retrouver notre article ici) c'est au tour de Miu Miu de nous donner envie d'être déjà l'année prochaine. Avec quoi alors nous direz-vous? Avec la panoplie parfaite pour sortir, danser et s'éclater jusqu'au bout de la nuit. Pour cela, Miuccia a pensé à tout: des mini-robes tablier (plus débardeurs qu'autre chose) tantôt imprimées tantôt perforées mélangeant matières et motifs (du cuir perforé d'oeillets, des bandes rayées rappelant du matériel de chantier qui rajoute à l'aspect industriel du défilé, les filles marchant sur un échafaudage géant, des illustrations en noir & blanc ou monochromes), des jupes en vinyl très années 80 également embellies par des photos, des vestes et des manteaux à carreaux "boyish" ornées de fleurs, des chemises imprimées d'hirondelles (Miu Miu à mort!)/de silhouettes nues/de rayures, de jupes intégralement perforées pour respirer sur le dancefloor, du glitter, du doré, des sequins. Faut que ça brille! Le styling savamment débraillé d'Olivier Rizzo et les accessoires participent aux looks d'enfer des mannequins sur le catwalk et cassent le côté dame des années 40 de certaines silhouettes (renforcé par des maxi cols) grâce à des neo low-boots et des neo santiags délirantes et estampillées MIU MIU au cas où ça ne se verrait pas au premier coup d'oeil et grâce aussi à la multitude de grigris (queue de raton laveur, anneaux en plexiglas, longs bouts de tissu...) accrochés un peu partout (aux oreilles des mannequins, sur le bas de leurs robes...). On est là en présence d'une collection Miu Miu pleine de must haves car reprenant ce qui fait qu'on aime la marque: un coté décalé, moins cérébral que sa grande soeur Prada, plus dans l'instant présent, plus Cindy Lauper que Maria Callas en somme. Y'a de l'imprimé, un mélange des genres parfaitement maîtrisé (on va des années 40 aux années 80/90 en passant par les années 60), un mélange des techniques et assez d'accessoires pour qu'une vraie fashionista/party-hardeuse ait de quoi s'habiller pour toutes les fêtes de  son été! Encore une fois, Miuccia Prada a su nous surprendre (nous épater même) et prouve que sous ses airs de femme tranquille, il sommeille une véritable/redoutable organisatrice de soirées!



Words by Charles Margueritte




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire