14/08/2015

PORTRAIT OF A TALENTED YOUNG LADY

Writing about the biggest Fashion brands and all those who have already secured their places in the Fashion Hall of Fame well, that's nice but as Fashion Bloggers we feel we also have a duty to talk about the Young Guard, the Future, those who could see their clothes, their creations in the dressing rooms of the genuine Fashion enthusiasts, those who know that Fashion is not only a perishable product but also, and above all, a story, ideas, ideals & dreams. The dreams of those studying creation, design, those spending hours re-working a sleeve or a collar, studying the fabrics, the cuts. Just like Rome, Fashion wasn't built in a day and it takes courage, perseverance and a certain dose of impertinence to succeed and make yourself known. So, let us introduce Capucine Raffy, a young woman who inspires and impresses us. In our humble position, we want to give her a boost and the opportunity to be known by you Dear Readers.
Capucine is 23 and last year, she got her Fashion Design degree. While looking for a job as a designer or as a stylist assistant, she is working free-lance. Here are the answers she gave us to the questions we asked her.

Ecrire sur les grandes marques et sur tous ceux dont la place au Panthéon de la Mode est déjà assurée c'est bien joli mais en tant que Blogueurs nous avons aussi le devoir de parler de la jeune garde, la relève, ceux qui un jour verront leurs vêtements, leurs créations dans les dressings des vrais amateurs, des connaisseurs, de ceux qui savent que la mode n'est pas qu'un produit à durée limitée mais aussi une histoire, des idées, des idéaux, des rêves aussi. Les rêves de ceux qui étudient la création, le design, ceux qui passent des heures à retravailler une manche, un col, à étudier les matières, les coupes. Parce que tout comme Rome, la mode ne s'est pas faite en un jour et il en faut du courage, de l'obstination et aussi une bonne dose d'impertinence pour y arriver et se faire connaître. Alors voilà, on vous présente Capucine Raffy, une jeune femme qui nous inspire et nous impressionne. A notre modeste échelle, nous avons envie de lui donner un coup de pouce et l'opportunité de se faire connaître par vous Cher(e)s Lecteurs et Lectrices.
Capucine a 23 ans et l'année dernière, elle a décroché son diplôme de Design de Mode. En parallèle de sa recherche d'un emploi de modéliste ou d'assistante styliste, elle travaille en free-lance comme designer. Voici ses réponses aux quelques questions que nous lui avons posée.



Why did you choose to make Fashion? Pourquoi avoir choisi de faire de la mode?

I was raised in a creative environment mostly thanks to my father, a product designer & architect. So, little by little, I naturally turned to textile & creation.
What really convinced me was to work with the body. It's a living medium that never stops surprising me! Thanks to fashion design, you can comprehend a piece in several ways; first through drawing, then thanks to the establishment of a pattern making the idea concrete and lastly, when the design is worn, when it takes a brand new dimension. Each step makes the work even more interesting and creative.

J'ai grandi dans un milieu créatif grâce à mon père, designer produit et architecte. Au fur et à mesure, je me suis naturellement tournée vers le textile et la création. 
Ce qui m'a décidé, c'est de pouvoir travailler avec le corps. C'est un support vivant qui ne cesse de me surprendre ! Avec le design de mode, on apprécie une pièce de différentes manières; d'abord par le dessin, ensuite la modélisation concrétise l'idée et enfin quand le modèle est porté, il prend une toute autre dimension. Chacune des ces étapes rendent le travail encore plus intéressant et créatif. 

As far as you're concerned, is Fashion a form of art? Considères-tu la mode comme une forme d'art?

It depends on which kind of Fashion we're talking about. Ready to Wear, as its name suggests, must be usable. This is the ambiguity between the design world and the art one. According to me, design must be in the service of the human being; just like the craftsman making tool-objects, the designer creates the clothes that will be useful to man/woman. Art is above because it doesn't need to be useful. It's just Art. Fashion is a means of expression and just like a historical timeline, it gives the keys to understand a time & its customs.
For Haute Couture it's a different story. Here, the designer "no longer" has constraints except perhaps the ones imposed by his/her House or his/her imagination. In this particular case, it's more like an outlet, just like Art actually. When I look at Yiqing Yin's work on her SS 2012 collection, it's obvious that the goal is not making the garment wearable but taking it to another form of expression. Her clothes act as armours protecting her physically and mentally. When in Fashion, the body serves the idea, it becomes Art.

Tout dépend de quel type de mode. Le prêt-à-porter, comme son nom l'indique, se doit d'être utilisable. C'est là toute l'ambiguïté qui existe entre le monde du design et celui de l'art. Selon moi, le design est au service de l'humain; tout comme l'artisan fabrique des objets-outils, le designer crée le vêtement qui est utile à l'homme. L'art est au-dessus, dans le sens où l'art n'a pas besoin d'être utile. C'est l'art. Je dirais plutôt que la mode est avant tout un moyen d'expression et comme une frise chronologique, elle permet de décrypter une époque et ses mœurs. 
Pour la Haute Couture, c'est une autre histoire. Le designer n'a plus [vraiment] de contraintes à part celle de sa Maison ou de son imagination. Dans ce cas, je dirais qu'elle sert d'exutoire, tout comme l'Art. Quand je regarde le travail de Yiqing Yin sur sa collection SS 2012, il est clair que le but n'est pas de rendre le vêtement portable mais de l'amener vers une autre forme d'expression. Elle conçoit ses modèles comme des armures qui la protège, tant physiquement que mentalement. Quand la mode met le corps au service de l'idée, alors pour moi, elle est Art.    

Is diversity something relevant in Fashion? La notion de diversité a t-elle sa place dans la mode?

Of course, it is! What would Fashion be without the humans? And what is humanity if not a melting pot of cultures & thoughts?

Bien sûr! Que serait la mode sans l'Homme? Et qu'est l'humanité si ce n'est un bouillon de cultures, d'êtres et de pensées? 

Do you think Fashion can make things change like politics? Crois-tu que la mode peut faire évoluer les choses comme la politique? 

Yes it can. We have seen it many times in history. Thanks to Fashion [among others], attitudes have changed. Chanel freed women from their corsets, Yves Saint Laurent democratized the trouser suit, Jean Paul Gaultier created the men's skirt... This kind of phenomenon not only has an impact on everyday life but also in the people's way of thinking. Today, we've gone a good part of the way when it comes to textile revolution. But the mere fact of spreading a message through clothes is already the beginning of a revolution.

Oui. On l'a souvent vu dans l'histoire, c'est par le biais de la mode [entre autres] que les mentalités ont évolué. Chanel a libéré la femme de ses corsets, Yves Saint Laurent démocratisa le tailleur pantalon, Jean Paul Gaultier et son homme à jupe etc... Ce genre de phénomène à non seulement un impact sur le quotidien mais aussi dans l'attitude et la manière de penser des femmes et des hommes. Aujourd'hui, beaucoup de chemin a déjà été parcouru en matière de révolution. Mais le simple fait de faire passer un message à travers le vêtement est déjà le commencement d'une révolution. 

The collection you presented at the end of your studies revolves around the idea of the garment as an identity: "I wear therefore I am" what does this mean to you? Ta collection de fin d'études tourne autour de l'idée du vêtement comme identité: "je porte donc je suis", qu'est-ce que ça évoque pour toi?

The idea behind my collection was not only to define the garment as a portrait but also to make it interactive by anchoring it in our hyper-connected everyday life.
All along my studies, I realized that the garment is never ever worn innocently. I came to the conclusion that even if it's unconscious, everybody will naturally turn to certain pieces, certain shapes and colours. This was the starting point of my collection: designing a collection about this idea of profile. This is essential in Fashion and a good credo both in design and everyday life.

L'idée de cette collection était non seulement de définir le vêtement comme un portrait mais aussi de le rendre interactif et de l'ancrer dans notre quotidien hyper connecté. 
Tout au long de mes années d'études, je me suis rendue compte que le vêtement n'est jamais porté de manière anodine. Même si cela est inconscient, on s'aperçoit que chacun va naturellement s'orienter vers certaines pièces, formes, couleurs et qui, de ce fait, le caractérise. C'est à partir de cette idée que l'envie de constituer une collection autour du profil m'est venue. 
C'est une notion essentielle dans la mode. Je dirais que c'est un bon credo, dans le design comme dans le quotidien. 

How do you see Fashion in the future? Comment envisages-tu la mode dans le futur?

In a utopian future, I guess Fashion would be responsible. First, regarding ecology and the respect of textile workers. And also in the image(s) it would convey. As I previously said, Fashion is a powerful means of expression. Used for a noble cause, it can become a precious friend. But, in the past years, we have witnessed numerous downward slides like the Vogue Paris kids dressed and made up like women or the extreme thinness. I'd love to find again the frivolity of the 90s without the "Let's do anything!" side.
But if I think in a more down-to-earth way, with the fast fashion flooding the market, I am under the impression that people no longer love this idea and want more quality products. I hope Fashion will be stronger, high-tech and committed.

Dans un future utopiste j'imagine la mode responsable. D'abord au niveau de l'écologie et du respect des ouvriers. Mais aussi dans l'image qu'elle peut véhiculer. Comme je l'ai déjà dit, c'est un puissant moyen d'expression. Utilisée pour une juste cause, la mode est une précieux alliée. Mais on a trop souvent vu des dérives ces dernières années, comme les enfants de Vogue habillées et maquillées comme de vraies femmes ou de la maigreur extrême. J'aimerais retrouver la légèreté des années 90, sans pour autant faire n'importe quoi. 
Mais si je reste plus terre à terre, avec le fast fashion qui inonde le marché, j'ai tendance à penser que les gens n'apprécient plus autant cette idée et ont envie de revenir à des produits de qualité. Je vois la mode plus forte, hightech et engagée. 

Which piece of clothes would you have loved to invent? Quelle pièce du vestiaire féminin ou masculin aurais-tu aimé inventer?

The women's pants though I almost [never] wear any. I would have loved to create a garment that has had such an impact on the minds.

Bien que je n'en porte [presque] jamais, je dirais le pantalon féminin. J'aurais aimé voir l'impact que cette pièce du vestiaire masculin a pu avoir sur les mentalités. 

Who are the designers you admire? De quels designers admires-tu le travail? 

I love Vivienne Westwood's work for its provocative spirit intertwined with the British tradition.
I have been following Yiqing Yin since her debuts at the Hyères Festival. I love how architectural her work can be. I am always amazed by the Iris Van Herpen's shows.
I also love the work of such designers as Pièce d'Anarchive (Priscilla Royer, Virginie Muys & Déborah Royer), Thom Browne, Victor&Rolf, Valentin Yudashkin, Riccardo Tisci, Alexander McQueen and many more...

J'aime beaucoup le travail de Vivienne Westwood pour son esprit de provocation intimement mêlé à celui de la tradition anglaise. 
Je suis Yiqing Yin depuis ses débuts au festival de Hyères. C'est aussi le côté architectural de son travail que j'apprécie le plus. Tout comme je suis toujours émerveillée quand je découvre les défilés de Iris Van Herpen. 
J'affectionne aussi le travail de Pièce d'Anarchive (Priscilla Royer, Virginie Muys et Déborah Royer ), Thom Browne, Victor&Rolf, Valentin Yudashkin, Riccardo Tisci, Alexander McQueen et j'en passe...




Here are some pictures of her graduate collection









capucine.raffy@gmail.com
http://craffy-fashiondesign.tumblr.com




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire