22/08/2015

TALKING TO "THE ONE PERCENTERS"


Only a few designers have this ability to portray youth with a relevant point of view like Gosha Rubchinskiy does. The Russian multi-talented designer has found his voice, re-inventing the street-wear wardrobe with his eponymous label. His collections are full of references to the Russian skate-boarding scene and to subculture. He is bringing a new energy making me think of what Hedi Slimane has created when he was appointed at the head of the Saint Laurent collections. People are obsessed with what Rubchinskiy is creating. Some pieces of his Autumn Winter 15 collection are already sold out. For instance, both the logo print t-shirts and sweat shirt are almost sold out and it's very difficult to get them. A real challenge! Some people are already waiting for the Spring Summer 16 pieces to drop. I can't think of these S/S16 pieces yet because this current collection is definitely the one to wear and occupies my whole mind! [However, I agree the next collection is much expected]. But Rubchinskiy proves he can elevate casual wear, making statements with a wardrobe that looks simple. Emblazoned on his sweatshirts, the word 'sport' written in Cyrillic Alphabet is thus taking the form of protest art. He is also playing with the idea of logos making a pastiche of the one from Tommy Hilfiger which used to be the symbol of a generation. Now, it's time for a new generation to proudly stand represented by the Russian and the Chinese flags. Following the rebellious steps of the Comme Des Garçons lines, he is disrupting the traditional idea of what sportswear should be. With this collection, Rubchinskiy aims at paying a tribute to the one per centers, and certainly not to the majority. There is also the idea of going beyond the word 'sport' which means designing a modern uniform. It's not about creating another sportswear collection here. Rubchinskiy is mixing the past and the present to offer a relevant uniform to the young generation. Denim tracksuits, soccer like scarves, flannel checked shirts, logo sweat shirts and t-shirts, fake fur jackets, wool sweaters with Chinese prints, sweat pants and Vans high suede sneakers may look trivial but these pieces have a soul, an energy and a unique vibe that mean the world to me.

Peu de designers sont capables de dresser un portrait pertinent de la jeunesse, comme peut le faire Gosha Rubchinskiy. Le designer multi-talent russe a trouvé sa propre voix en ré-inventant avec sa marque éponyme la garde-robe streetwear. Ses collections sont pleines de références à la scène russe de skateboarding et aux sous cultures. En apportant cette nouvelle énergie à la mode, il me fait penser à ce qu'a fait Hedi Slimane lorsqu'il est arrivé à la tête des collections Saint Laurent. Les gens sont obsédés par ce que Rubchinskiy crée. Quelques unes des pièces de sa collection Automne Hiver 2015/16 sont déjà épuisées. Ainsi, les tee-shirts à logo et les sweatshirts sont déjà presque introuvables. Je vous mets au défi de les trouver! Alors, les gens attendent déjà avec impatience les pièces de la collection d'Eté 2016. Pour ma part, je ne peux pas déjà penser à cette collection tant la collection actuelle occupe tout mon esprit et est définitivement celle qu'il faut posséder! [cependant, je reconnais que la prochaine collection est à tomber!]. Rubchinskiy prouve qu'il peut donner au casual wear (les vêtements "décontractés") une autre dimension en faisant des propositions audacieuses avec une garde-robe qui au premier regard peut sembler simple. Sous forme de blason sur les sweatshirts, le terme "sport" écrit en alphabet cyrillique prend ainsi la forme d'art de protestation. Il joue aussi avec les logos pastichant même celui de Tommy Hilfiger, le symbole de toute une génération. Désormais, c'est au tour des Russes et des Chinois, représentés par leurs drapeaux, de se tenir fièrement comme étendards d'une nouvelle génération. Marchant dans les pas contestataires des différentes lignes Comme des Garçons, Rubchinskiy rompt avec l'image traditionnelle du sportswear. Avec cette collection, il rend hommage aux "1 pour cent" et certainement pas à la majorité. Il veut également aller au delà du concept de "sport" en imaginant un uniforme moderne. Ici, il n'est pas question de créer une nouvelle collection sportswear parmi tant d'autres mais plutôt de mixer le passé avec le présent pour offrir aux jeunes générations un uniforme pertinent et actuel. Des survêtements en denim, des écharpes de supporters de foot, des chemises en flanelle à carreaux, des sweatshirts & tee-shirts à logo, des vestes en fausse fourrure, des sweats en laine avec des inscriptions en chinois, des pantalons de survêtements et des Vans peuvent sembler triviaux mais toutes ces pièces ont une âme, une énergie et quelque chose d'unique qui, pour moi, veulent dire beaucoup.





These pictures can be found on the Gosha Rubchinskiy website

Words by Yann Sackville West




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire