08/08/2015

TWISTED ELEGANCE

What I love about fashion is that there are no boundaries in terms of expression and creation. Actually, there are no established rules. Everyone is free to bring one aesthetic as long as it is worth one's interest. I consider uniqueness and creativity as the fuel of this industry. But, having these qualities are not enough to break into fashion. One thing for sure is to build a sustainable business that will let you carry on. What's the point of being brilliant if no one is buying your clothes?

Ce que j'aime dans la mode c'est le fait qu'il n'y ait pas de barrières en termes d'expression et de création. En fait, il n'y a pas de règles pré-établies. Chacun est libre d'amener sa propre esthétique du moment que ça parle à quelqu'un. Pour moi, le caractère unique d'une création et la créativité c'est ce qui fait avancer l'industrie de la mode. Mais, malheureusement, ces qualités ne sont pas suffisantes pour faire son entrée dans ce monde très fermé. Ce qui est primordial c'est de bâtir un business sur la durée qui vous permettra d'avancer et de continuer. A quoi ça sert d'être brillant si personne n'achète vos vêtements?

Anne Sofie Madsen has had to get through all these steps to change her position as the one-to-watch to become part of the established designers presenting their Spring Summer 2016 collections at the Copenhagen Fashion Week. Getting your own voice is the most challenging aspect of creation. From the beginning, Madsen knew she had to disrupt many concepts to dare to jump into the big adventure! Using a Couture savoir-faire, she mixes the street-vibe with the youth subculture, pushing the limits and breaking the boundaries. Her design is made of ambivalence and contrast. As it is said on the designer's website: "The [Anne Sofie Madsen] woman has to be both inviting and out of the reach. She is streetwise and ladylike, boyish and feminine at the same time. She likes to challenge and pushes boundaries for everyday wear and at the same time it is really important to her that the garments are in their own way functional and wearable. It's not about garments for princesses in a fantasy world, but she hopes to bring magic into reality and preciousness into fashion".

Pour passer de la position de designer à surveiller de près à celle de créatrice établie qui présente ses collections à la Fashion Week de Copenhague, Anne Sofie Madsen a dû en passer par toutes ces étapes. Faire entendre sa propre voix c'est un des plus gros défis pour tout jeune designer qui débute. Dès le départ, Madsen savait qu'elle devrait bouleverser divers concepts pour être capable de sauter le pas et plonger dans le grand bain! En utilisant un savoir faire très couture, elle mélange la sous-culture jeune avec un côté très street, repoussant ainsi les limites et cassant les codes. Son design est affaire de contraste et d'ambivalence. Comme on peut le lire sur le site web de la créatrice:"La femme [Anne Sofie Madsen] se doit d'être à la fois accessible et inatteignable. Elle connait la rue mais agit comme une lady, en même temps garçonne et féminine. Elle aime les défis et repousser les limites de la mode de tous les jours mais en même temps, il est primordial pour elle que ses vêtements soient, d'une certaine manière, fonctionnels et portables. Ici, il n'est pas question de vêtements pour les princesses dans un monde féerique mais d'une envie (d'un espoir!) d'apporter de la magie dans le monde réel et de la préciosité dans la mode".




Resort S/S16

Her S/S16 collection has broken my heart. I was carried away because her magic had operated. I agree with Madsen's idea to bring surreal into our everyday life. She plays with fashion codes proposing an inventive and bold wardrobe twisting conventional pieces that everyone owns. She creates a sophisticated and utility wardrobe having some sporty vibes too. She is even re-editing pieces from her S/S 16 Resort that go hand in hand with the mood of this collection. She portrays boys and girls clearly with no inhibitions and no make-up having this "come as you are" spirit, expressing who they really are. The clothes seem to reflect their personalities which say:"we are completely free!" In the same way, the garments are perfect for boys or girls revealing how versatile this collection is. Madsen deconstructs outerwear into skirts and dresses. She focuses on abstraction to imagine complex patchworks of leathers and turns them into a stunning dress and a showstopper cropped sweater. I call it twisted elegance when I think of the clothes made of strips of fabric hand-sewn together to create these breathtaking pieces like the trench-coat, the shirt-dress or the black and white evening suit. She also spices it up with the accessories, creating fur earrings and embellishing her collection with leather jewelries like bits and bobs and flowers in shape of giant harnesses, necklaces or flowery brooches displayed on the garments.

Sa collection Printemps Été 2016 m'a brisé le cœur et la magie opérant, j'ai été emporté dans un autre monde. Je suis d'accord avec Madsen qu'il faille apporter de l'irréel dans notre vie de tous les jours. La créatrice joue avec les codes mode en proposant une garde-robe inventive et radicale qui détourne les pièces que tout le monde possède. Une garde-robe sophistiquée et fonctionnelle ayant également quelques résonances sportswear. Dans cette collection, elle a également ré-édité quelques pièces de sa Croisière 2016, des pièces collant à l'esprit qu'elle voulait insuffler. A l'aide de ses créations, elle dresse le portrait de garçons et de filles qui n'ont clairement pas d'inhibitions, pas de maquillage et qui ont ce côté "viens comme tu es", exprimant ce qu'ils sont vraiment. Les vêtements semblent refléter leurs personnalités qui semblent dire "Nous sommes totalement libres!". Cette esprit libre est aussi évident dans le fait que ses créations sont parfaites pour à la fois les garçons et les filles. Anne Sofie Madsen déconstruit les vêtements d'extérieur pour en faire des jupes ou des robes. Elle se focalise sur le côté abstrait des vêtements pour imaginer des patchworks complexes de cuirs et pour les détourner en une robe époustouflante et un sweat-shirt court bluffant. Pour qualifier ces vêtements, je serais tenté d'utiliser le terme d'élégance pervertie: il n'y a qu'à voir les vêtements faits de bandes de tissus cousus ensemble; des pièces à couper le souffle comme le trench-coat, la robe-chemise ou bien encore l'ensemble du soir noir et blanc. Toute sa collection est saupoudrée d'accessoires qui "épicent" encore plus sa création: des boucles d'oreilles en fourrure, des bijoux en cuir comme des colliers de fleurs, des bric-à-brac sous forme d'harnais géants ou des broches ça et là sur les vêtements.

Madsen tells through her S/S16 collection an unique storytelling questioning the definition of beauty. I think she is the kind of designer who gives a meaning to an industry that lacks of it. Fashion is not about a bunch of shallow people who only care about appearances. It's about people like Madsen who works very hard to make us dream with everyday wear.

Avec cette collection Printemps Eté 2016, Madsen raconte une histoire unique et remet en question notre définition de la beauté. Pour moi, elle est le genre de designer qui donne du sens à une industrie qui en manque. La mode n'est pas affaire de gens creux et superficiels. Elle est affaire de gens comme Madsen qui travaille dur pour nous faire rêver avec des vêtements du quotidien. 









All these pictures come from Anne Sofie Madsen and the CPHFW website


Words by Yann Sackville-West





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire