05/09/2015

CELINE!

Crazy how some fashion brands have a huge power of attraction upon us and to a larger extent, upon the whole fashion sphere. Take Céline for instance, is there another brand that can be as fascinating as the one masterfully directed by the secret Phoebe Philo? Do you know a woman who would refuse a Céline bag? No you don't because every woman wants Céline! This brand fascinates us simply because a thick cloud of mystery surrounds and protects it. There are no backstage videos/pictures, no or very few interviews of Ms "Low Profile" Philo, the Céline collections are kept secret until the very last moment and even beyond if you consider the Pre-Fall & Cruise collections that are unveiled when the clothes hit stores (to avoid the fast fashion copies). Phoebe Philo is fascinating because she does not follow the rules of the Designer/Superstar, talking/showing everywhere, on the cover of every magazine. She is not that kind. She is all about pure creation and a certain idea of who is her Woman.

C'est fou comme certaines marques exercent un pouvoir d'attraction immense sur nous et au sens plus large, sur l'ensemble de la Fashion Sphère. Prenez une marque comme Céline, y-a-t-il une marque qui fascine plus que cette marque dirigée d'une main de maître par la secrète Phoebe Philo? Connaissez-vous une femme qui sur cette Terre refuserait qu'on lui offre un sac Céline? Non car toutes les femmes veulent du Céline! Cette marque nous fascine parce qu'un épais nuage de mystères l'entoure et la protège. Aucune vidéo nous montrant les coulisses de la création, pas ou très peu d'interviews de Ms "Profil Bas" Philo, des collections protégées jusqu'au dernier moment et parfois même au delà si l'on regarde les collections Pre-Fall & Croisière dont les photos sont révélées au moment de la mise en boutique des vêtements (pour éviter que la fast fashion ne copie). Céline & Phoebe Philo fascinent parce qu'à notre époque du designer star qui se montre partout, parle partout et s'affiche en couvertures des magazines, ici il n'en est rien. Juste de la création pure et une certaine idée de la Femme.

The key to Phoebe Philo's success is simple: she creates clothes she wants to wear. Far from the fantasized picture of a Woman that may have male designers, with Céline, this is a woman's fashion made for women. A "realistic" fashion that will arouse a desire, a passion and even an obsession. Yet, don't be mistaken, Céline is not an accessible brand, it is an ultra luxury house. Phoebe Philo knows it and plays with this image by using luxury & rare fabrics (cashmere, silk, leather and some others that are more mysterious such as the technical duchesse...) and by strengthening the intellectual side of her collections. The Céline woman is just like the designer actually. She is an active woman who is always busy, who has money and who wants clothes that will be an integral part of her personality i.e at the same time, cerebral, sensual & sexy (even though this word is not really part of the Céline vocabulary). The Céline woman wants luxury clothes, desirable pieces into which she'll feel good, clothes that will speak for her. In an interview to the late Style.com after her Autumn Winter 2015/16 collection, the British designer told Tim Blanks that "the best part of this job is finding more about [her]self". Her work at the head of Céline can be seen as an autobiography, the autobiography of a woman making fashion for women. There are no concessions in her creative process because she only creates clothes she believes in. This is the very base of her creation, her convictions will always come first even before business and she would be wrong to change her ways since it's perfectly working!

La clé du succès de Phoebe Philo est simple: elle imagine des vêtements qu'elle aimerait porter. Loin de l'image fantasmée de la femme qu'ont les designers masculins, avec Céline c'est à une mode de femme pour les femmes qu'on a affaire. Une mode "réaliste" avec des vêtements qui ont pour but de susciter le désir, l'envie, la passion voire l'obsession. Cependant, il ne faut pas se leurrer, Céline n'est pas accessible, Céline est une marque ultra luxe qui n'est certainement pas à la portée de tous. Et ça Phoebe Philo le sait bien et en joue en utilisant des matières luxueuses et rares (le cachemire, la soie, le cuir et d'autres matières plus mystérieuses comme le technical duchesse... ) et en renforçant le côté cérébral de ses collections. La femme Céline est donc à l'image de la designer. C'est une femme active, qui a une activité prenante, de l'argent et qui surtout veut des vêtements qui seront partie intégrante de sa personnalité c'est à dire à la fois intellectuelle, sensuelle et sexy parfois même si le mot sexy ne fait pas à proprement parler partie du vocabulaire de la marque. La femme Céline veut du luxe, des vêtements désirables dans lesquelles elle se sentira bien, des vêtements qui parleront pour elle. Dans une interview à feu Style.com après sa collection Automne Hiver 2015/16, la designer a déclaré à Tim Blanks que "la meilleure partie de son travail consiste à en découvrir plus sur elle-même". Son oeuvre chez Céline peut être vue comme l'autobiographie d'une femme qui fait de la mode pour les femmes. Il n'y a pas de compromis dans le processus créatif de Phoebe Philo, elle ne crée que des vêtements dans lesquels elle croit. C'est la base de sa création, ses convictions passeront toujours avant le business et elle aurait tort de s'en priver puisque ça marche ainsi!

Her AW2015/16 collection consequently does not depart from this rule. This is a collection filled with pieces speaking for the designer and showing two capital things. First, Phoebe Philo wanted fun, playfulness and in a way, she wanted to emancipate from the rather stiff image one could have of her brand. Secondly, she wanted sexyness, a characteristic she used to find "awkward" and lacking authenticity. For these two reasons, this collection is clearly marking a turning point in Philo's creation. So what can you find in this latest collection? A complete wardrobe with a lot of new "basics" that are everything but basic. She is using cornelly wool embroideries as a fabric for trousers, dresses or cardigans and for the coats, she is adding silk & fur for a very 40s, stunning result. A Céline collection without drama would taste incomplete so of course, Phoebe Philo is using it with major pieces. Here, a boa made of big fox pompons worn on one shoulder over a silk dress. There, a smocked top figuring a woman's breast (very Madonna in Jean Paul Gaultier) laced up in the back and worn with wide pants. This is an ode to the woman's body, to its beauty and to a certain extent, a way for Phoebe Philo to tell us that she feels completely free & fine into her own body. With this collection, it's obvious that the Bourgeoise Boring is no more. The Céline woman is a brand new woman. She is wearing silky négligés, very light clothes, very modern things for an evening outside. The designer no longer knows limits so does the Céline woman. One can see the body through unbuttoned, deconstructed coats and it's up to the woman to choose if she desires to wear it this way or buttoned up. A genuine feminist manifesto! In this Autumn Winter collection, we're sure the women will also love the neo-pillow coats, the cashmere ponchos or the "Harlequinesque" plaids for very cool & effortlessly chic 70s touch. Phoebe Philo also loves to play with her creations so she imagined silk shirts printed with animals (light blue deer, foxes or rabbits...) or with characters. Obviously, this collection also features more essential, less is more pieces, less crazy but outstanding nonetheless: beautiful zebra coats, neo jumpsuits, pyjama looks, long woolen dresses or the slip on sneakers (a Céline basic now!)... The accessories are also major for the styling. Of course, the first things coming to our minds are the bags but the shoes are insane & unique too! There is a cabinet of wonders side here with the woven leather shoes embellished with jewelries or with the new "it-bags" worn over a coat. These wonders are unique and this is the Céline Touch: designing pieces that will amaze us, disturb us, haunt us for a long time and that will mean something very special to the women wearing them.

La collection AH2015 ne déroge donc pas à cette règle. C'est une collection pleine de pièces qui parlent pour la designer et qui démontre deux choses capitales. Premièrement, Phoebe Philo voulait du fun et dans un sens, sûrement s'émanciper de l'image un peu rigide que l'on peut donner à sa marque. Deuxièmement, elle voulait du sexy, chose qu'elle trouvait jusqu'alors "maladroit" et manquant d'authenticité. Cette collection marque sans aucun doute un tournant dans sa création. C'est bien beau tout ça mais qu'est ce qu'on trouve dans cette dernière collection Céline en date? Un vestiaire complet avec de nouveaux "basiques" qui sont bien évidemment tout sauf basiques. Elle utilise des broderies en laine cornelly comme matière de base pour des pantalons, des robes, des cardigans et également pour des manteaux où elle a rajouté de la soie et de la fourrure pour un résultat époustouflant et très années 40. Une collection Céline sans drama, sans effets aurait un petit goût d'inachevé alors évidemment Phoebe Philo en use à bon escient par le biais de pièces majeures. Ici, un boa constitué de gros pompons en renard porté sur une épaule par-dessus une robe en satin. Là, un top à smocks représentant la poitrine d'une femme (très Madonna en Jean Paul Gaultier) lacé dans le dos et porté avec un pantalon large. Une ode au corps féminin & à sa beauté et d'une certaine manière, si l'on en croit Phoebe Philo, une façon de dire qu'elle se sent libre et bien dans son corps. On a pu imaginer la Femme Céline comme une bourgeoise coincée mais là, la Bobor (Bourgeoise Boring) n'est plus. Elle porte des déshabillés de soie, des choses très légères, très modernes pour sortir le soir. Elle assume totalement ce qu'elle est tout comme la designer assume complètement ses choix qui semblent ne plus connaître aucune limite. Le corps se laisse apercevoir dans des manteaux déboutonnés, déconstruits qui laissent à la femme le plaisir de choisir si elle désire le fermer. Un vrai manifeste féministe! Dans cette collection Automne Hiver, les femmes auront certainement aussi envie de porter les neo-manteaux/duvets, les ponchos en cachemire et les "plaids" très Harlequinesques pour une touche 70s très cool et très chic sans effort. Phoebe Philo aime aussi jouer avec ses créations et a imaginé des chemisiers en soie imprimés d'animaux (des cerfs bleus clairs, des lapins, des renards...) ou de personnages. Evidemment, il y a aussi des pièces plus essentielles, plus less is more, moins folles comme des manteaux magnifiques (imprimés zèbre, en agneau, en cornelly...), des neo-combinaisons, des longues robes en laine, les baskets en agneau (un basique Céline désormais!) ou bien encore les pyjamas looks... Les accessoires sont aussi majeurs dans le styling. Bien sûr, on pense aux sacs mais les chaussures sont aussi souvent folles et uniques! Ici, il y a un côté Cabinet de Curiosités avec les chaussures en cuir tressé embellies de bijoux ou avec les nouveaux sacs portés par-dessus les manteaux. Ses "curiosités" sont uniques et c'est ça la patte Céline: imaginer des pièces qui vont nous troubler, nous émerveiller, nous hanter pendant longtemps et qui vont avoir pour les femmes qui les portent une signification toute particulière.






















Pictures via Dazed



Words by Charles Margueritte & Yann Sackville-West





1 commentaire: