25/09/2015

THE PRADA OBSESSION

As I was watching the beautiful backstage pictures of the Prada collection on the Dazed website (its army of talented photographers is our official purveyor when we need some good pics for the blog), I was wondering how can you botch a pic of a Prada collection? The clothes are so outstanding they speak for themselves and the collection presented yesterday in Milan at the Fondazione Prada is certainly no exception! I am always flabbergasted by the power of Miuccia Prada (who was absent yesterday due to the passing of her aunt): how can she possibly propose such different collections each and every time? What is her secret? Few are the designers who have this ability to disrupt with what has already been done and still remain coherent. The Prada clothes are recognizable among  thousand others. How? The prints? The cuts? The shapes? The accessories? All these things and something more. Something that can't be learnt, that can't be bought: Talent and a Vision. The vision of all these collections as a whole, a big prolific whole. The work of a lifetime. But don't misjudge my words, Miuccia Prada is here to stay and even though her latest Miu Miu Cruise collection could be seen as a best of her most memorable collections for the Prada's "little sister", she still has a ton of ideas running through her head. According to me she is the Queen of Fashion, Karl Lagerfeld & Rei Kawakubo being the Emperors and Marc Jacobs, the King.... perhaps you'll find this simplistic and reductive but I think it's pretty accurate), the one who sets and creates trends, the one who makes us wish for things we didn't even know we loved, the one who has launched the career of dozens of well-known models (Sasha Pivovarova, Lineisy Montero, Anna Ewers, Amanda Murphy, Daria Werbowy, Karolina Kurkova, Jourdan Dunn & many more!), the one who doesn't make Fashion but who creates Objects of Desire. She is perhaps the woman in Fashion I admire the most simply because she gives me chills.

Alors que je regardais les magnifiques photos prises backstage du défilé Prada sur le site de Dazed (son armée de photographes talentueux est notre fournisseur officiel de photos quand on en a besoin pour le blog), je me demandais si c'est vraiment possible de louper une photo de collection Prada? Les vêtements sont tellement exceptionnels qu'ils parlent d'eux-mêmes et la collection présentée hier à Milan à la Fondazione Prada n'est certainement pas une exception! Je suis toujours ébahi par le pouvoir de Miuccia Prada (qui était absente hier à cause de la mort de sa tante): comment peut-elle proposer constamment des choses si différentes collection après collection? Quel est son secret? Rares sont les designers qui ont cette capacité de rompre avec ce qu'ils ont déjà fait tout en restant cohérent. Les vêtements Prada sont reconnaissables entre des milliers. Comment? Les imprimés? Les coupes? Les formes? Les accessoires? Toutes ces choses et quelque chose en plus. Quelque chose qui ne s'apprend pas, qui ne s'achète pas: le talent et une Vision. La vision de toutes ces collections comme un tout, un gros tout prolifique. L'oeuvre d'une vie. Mais ne vous méprenez pas, Miuccia Prada est là pour rester et même si sa dernière collection Croisière pour Miu Miu peut être considérée comme un best of de ses plus mémorables collections pour la petite sœur de Prada, elle a toujours des tonnes d'idées courant dans sa tête. Selon moi, elle est la Reine de la Mode, Karl Lagerfeld & Rei Kawakubo étant les Empereurs et Marc Jacobs, le Roi... (vous trouverez ça peut-être un peu simpliste et réducteur mais selon moi, c'est assez vrai), celle qui lance et crée des tendances, celle qui nous fait aimer des choses qu'on ne savait même pas qu'on aimerait, celle qui a lancé la carrière de mannequins bien connues (Sasha Pivovarova, Lineisy Montero, Anna Ewers, Amanda Murphy, Daria Werbowy, Karolina Kurkova, Jourdan Dunn & bien d'autres!), celle qui ne fait pas de la Mode mais crée des Objets de Désir. Elle est sans doute la femme du monde de la Mode que j'admire le plus simplement parce qu'elle me donne des frissons.

Backstage of the Prada show, Miuccia's design director, Fabio Zambernardi, talked about her newest obsession that led to this Spring Summer 2016 collection: Suits. But suits would be way too simple for her, here it's about "subverting traditional classics", designing suits with a twist, with the Miuccia's touch. Let's be clear, here it is about suit skirt. You can look for a pair of trousers in this collection! Good luck! There are no pants at all! Only wonderful day wear looks (a jacket + a skirt) and of course, some dresses, another one of Miuccia Prada's obsessions. In a way, it is a very traditional way of getting dressed and with this collection, I am under the impression that she wanted to remind us how women got dressed in the past. However, this is certainly not a backward-looking aiming at telling us that it was better before. Certainly not! The designer just wants us to remember this time when getting dressed was almost like a ceremonial, when a woman just wanted to be feminine & good-looking. This is of course the initial postulates and with Miuccia Prada's quirky mind, it quickly becomes a way to twist the past into something completely modern, firmly bold, deeply radical and absolutely Prada!

Dans les coulisses du show Prada, le design director, Fabio Zambernardi, parlait de la nouvelle obsession de la créatrice qui a mené à cette collection Printemps Eté 2016: le tailleur. Mais le tailleur serait bien trop simple pour elle, ici il s'agit de "détourner le tailleur classique, traditionnel", de créer des tailleurs avec un truc en plus, avec la touche Miuccia. Soyons clairs, ici c'est du tailleur jupe dont on parle. Vous pouvez chercher un pantalon dans cette collection, bonne chance! Il n'y en a aucun! Seulement des looks de jour merveilleux (veste+jupe) et bien sûr, des robes, une autre des obsessions de Miuccia. D'une certaine manière, c'est d'une façon très traditionnelle de s'habiller dont elle parle et avec cette collection, j'ai l'impression qu'elle veut nous rappeler comment les femmes s'habillaient par le passé. Cependant, on n'est pas face à une collection passéiste qui aurait pour but de nous dire que c'était mieux avant. Ça serait mal connaître Miuccia! Elle veut juste nous rappeler qu'à une époque s'habiller était un véritable cérémonial, que les femmes voulaient juste être belles et bien habillées. C'est bien entendu le postulat de départ et avec l'esprit excentrique de Miuccia Prada, cela devient vite une manière de transformer le passé en quelque chose de complètement moderne, fermement audacieux, profondément radical et absolument Prada!


Maybe you're wondering "What makes this collection so Prada?". I would answer "A lot of things! Everything actually!" First of all, the styling. The styling at Prada is always major and so perfect, it's almost impossible to imagine the clothes in another way. Here, it is far from being simple with an accumulation of showpieces making our eyes crazy! The earrings looking like the paper balls you can hang on the ceiling of your apartment or like Xmas baubles or also like some Calder creations. The shoes, a majority of sandals with stripes, scratches, metallic ankle straps looking like bracelets and some with tiny metallic spheres on the top. Why? Why not?! But there were also some knee-high flat boots with a 60s vibe reminding me of Courrèges or Pierre Cardin. The bags too are revisited for an utterly desirable result. The mix python+ metallic stripes or python + red crocodile is to die for. For me, this collection can be seen as an ode to a woman who loves embellishments from head to toe and who loves to embellish herself (the golden lipstick!). Some elements may be disturbing like the kind of veils the models are wearing around their necks but remember this collection is all about subversion so don't ask questions and just enjoy. Here, I can see the veils as, once again, a ghost from the past, something women used to wear, something that has become obsolete. Actually, just like the sheer fabric covering some of the silhouettes (a lot of pieces are transparent, even if printed, in this SS16 collection like jackets, skirts, coats) some of the skirts, Zambernardi called them "memories of a dress" like something that used to be worn but that has just become something irrelevant, something evanescent, something spectral. But don't worry, there are also "real" and more "down to earth" fabrics like patent and tweed used to create this functional wardrobe that one could not really qualify as ideal for Summer. Miuccia has abandoned this idea of a specific wardrobe for each season for a long time now and she just keeps on following her ideas regardless of the weather forecast (hence the huge number of coats & jackets!). After all, we now live in a world where seasons are just concepts! Don't we? And what about the skirts, the core of this collection? They are beautiful patchworks of different fabrics, prints and lengths. They sometimes are mini or knee-length. Printed in stripes, checks or houndstooth matching with the jackets or not. They are sometimes worn with a printed shirt and a sleeveless jumper (the Prada touch!). Compared to the light and loose dresses, the skirts are more fitted and more structured. Yann & I particularly love the first silhouettes with the boxy jackets and the mix n' match skirts because they embody something very classical, almost timeless and at the same time, they look so modern, so edgy. I really don't know how Miuccia Prada does it. In an article on the I-D website, I learned that she often says "Don't be boring", it's almost her motto. But Dear Miuccia, how can you possibly become boring when proposing such incredible collections where a single word, a sentence or even an entire article on a Fashion blog could not be enough to describe and translate the essence of your work? You're a mystery and it's beautiful.

Peut-être que vous vous demandez "Qu'est ce qui fait que cette collection est tellement Prada?" Je serais tenté de vous répondre "Un tas de choses! Tout en fait!" et avant tout, le styling. Chez Prada, le styling est toujours majeur et tellement parfait qu'il est presque impossible d'imaginer les vêtements d'une autre façon. Ici, il est tout sauf simple grâce à l'accumulation de pièces folles qui nous rendent dingues! Les boucles d'oreilles semblables à des boules japonaises en papier ou à des boules de Noël ou encore à des sculptures de Calder. Les chaussures aussi, une majorité de sandales (à talons ou plates) avec des bandes, des scratchs, des sortes de bracelets métalliques entourant la cheville et ça et là, quelques petites sphères métalliques sur le dessus de certaines paires. Pourquoi?? Pourquoi pas! Mais il y a aussi quelques bottes montantes très sixties qui me rappellent Courrèges ou Pierre Cardin. Les sacs sont aussi revisités pour un résultat totalement désirable. Le mélange python+ bandes métalliques ou python+crocodile rouge est à se damner. Selon moi, cette collection peut être vue comme une ode à une femme qui aiment les ornements des pieds à la tête et qui aime aussi "s'orner" elle-même (le doré à lèvres!). Quelques éléments peuvent être perturbants comme le genre de voile que les mannequins portent autour du cou. Mais rappelez-vous, le but de cette collection est de nous troubler, nous dérouter donc ne posez pas de questions et appréciez simplement le spectacle. Ici, les voiles peuvent être vus, encore une fois, comme un fantôme du passé, quelque chose que les femmes avaient l'habitude de porter, quelque chose qui est devenu désuet. En fait, c'est exactement comme les matières transparentes qui couvrent certaines silhouettes (beaucoup de pièces sont transparentes même si elles sont imprimées, dans cette collection P/E16: des vestes, des jupes, des manteaux), certaines jupes, Zambernardi les appellent "des souvenirs de robes" comme quelque chose qui était porté  mais qui est devenu hors de propos, évanescent, presque spectral. Mais pas de panique, il y a aussi des matières plus "vraies", plus "terre à terre" comme le tweed ou le cuir verni qui sont utilisés pour créer cette garde robe fonctionnelle qu'on aurait cependant du mal à qualifier d'idéale pour l'été. Miuccia a abandonné cette idée d'une garde-robe spécifique à chaque saison depuis un bon moment maintenant et elle continue simplement à suivre ses idées peu importe le bulletin météo (d'où le nombre important de vestes et de manteaux). Après tout, nous vivons désormais dans un monde où les saisons ne sont plus que des concepts! N'est-ce pas? Et alors, qu'en est-il des jupes, le cœur de cette collection? Ce sont de magnifiques patchworks de matières, longueurs et imprimés différents. Parfois elles sont courtes, des fois elles arrivent aux genoux. Imprimées de bandes, de carreaux ou de pied de poule et s'accordant parfois avec les vestes. Parois, elles sont également portées avec un chemisier imprimé et un pull sans manches (la Prada touch!). Comparées eux robes légères et fluides, les jupes sont plus ajustées et plus structurées. Yann et moi aimons tout particulièrement les premières silhouettes avec les vestes courtes et carrées et les jupes mix n' match car elles symbolisent quelque chose de très classique et intemporel et en même temps, elles sont résolument modernes et à la pointe. Je ne sais vraiment pas comment Miuccia fait. Dans un article sur le site de I-D, j'ai appris que son mot d'ordre est "Ne soyez pas ennuyeux". Chère Miuccia, comment pourriez vous devenir ennuyeuse en proposant des collections aussi incroyables où un seul mot, une phrase ou même un article entier sur un blog de mode serait insuffisant pour décrire et traduire l'essence de votre travail? Vous êtes un mystère et c'est magnifique.















All these pictures were taken by Virginia Arcaro for Dazed

Words by Charles Margueritte




3 commentaires:

  1. Stunning snaps of the collection! These pieces are such an innovative re-imagining of the suit, and they feel both retro and modern with a bit of whimsy thrown in.

    <3 Liz
    www.withwonderandwhimsy.com

    RépondreSupprimer
  2. Gorgeous pictures! Woder full post.love all the details.

    RépondreSupprimer
  3. Love the collection, especially those accessories! So quirky and fun!

    xx
    Yvonne
    http://tellmeyblog.com

    RépondreSupprimer